definition-feedback-fr

Jump to: navigation, search

Contents

réactions sur les définitions

Réactions, questions, commentaires et critiques des définitions des microformats, à la fois sur le site web et sur la page wiki que sont les microformats.

Joe Andrieu

Conçus d'abord pour les humains et ensuite pour les machines, les microformats sont un ensemble de formats de données simples et ouverts construits sur (X)HTML et CSS.

L'argumentaire actuel me laisse penser "Mais que sont-ils ?". Je me souviens de cette impression de la première lecture dans le wiki des microformats. La page A propos continue à partir de l'argumentaire d'ouverture pour déclarer ce que sont les microformats, ce que les microformats ne sont pas et les principes des microformats.

Toutes des descriptions géniales... A cette heure qui me laisse penser au niveau le plus basique de concrétisation : Que sont-ils ? Des librairies Javascript ? Un vocabulaire XML ? des outils PHP ? Le langage le plus spécifique est "format de donnée standard." Est-ce comme HTML ? Est-ce simplement une RFC pour le prochain truc web ?

Bien sûr, je connais les réponses désormais. Mais cela m'a pris un moment pour y parvenir.

Cette suggestion tente de concrétiser les "standards existants et largement adoptés". C'est un peu plus court et à mes yeux un peu plus clair et plus puissant.

Extrait du Wiki

Il existe quelques fautes perturbantes avec les définitions et les explications données. Les écrits semblent être un cri de ralliement pour les partisans - tournures intelligentes, groupes nominaux impressionnants. Mais cela n'explique rien à ceux qui ne sont pas familiers avec les microformats. Imaginez donner ce type d'explication à l'oral : "Un Microformat ? Que voulez-vous dire ?" vous demande t'on. "Bien," l'autre répond pendant qu'il bondit sur la table la plus proche, sa voix excitée et explosive, une foule se rassemblant autour de lui :

Conçus tout d'abord pour les humains et ensuite pour les machines, les microformats sont un ensemble de formats de données simples et ouverts construits sur des standards existants et massivement adoptés. Au lieu de jeter ce qui fonctionne aujourd'hui, les microformats ont pour intention à résoudre en priorité les problèmes les plus simples en s'adaptant aux comportements humains et aux modèles d'utilisation (par ex. XHTML, blog). [...]

Ah, je vois maintenant. Ainsi, c'est quelque chose à utiliser pour les personnes. Quelque chose de simple et intutif, comme un volant. Quelque chose d'ouvert, facilement modifiable par quiconque, comme un wiki ou linux. Un format de donnée, comme rtf, xml, ou pdf. Cela obéit à des standards non spécifiés, mais c'est tellement plus ! C'est basé sur quelque chose qui fonctionne déjà. Cela n'essaye pas de résoudre tout ce qui n'a pas besoin de l'être. Cela change dynamiquement pour s'adapter à la façon dont je me comporte en ce moment... Oui. Oui ! C'est ce dont j'ai besoin ! Mon interface-utilisateur/machine en texte vivante fondée sur un flux DOM ne sera jamais la même, maintenant que j'ai les microformats ! Je me trompe... non ?

Les Microformats sont des conventions pour baliser des données couramment rencontrées (comme des liens, de l'information de contact et des événements calendaires) dans des langages établis comme le HTML. En utilisant des structures standardisées, des noms de classes et des valeurs d'attribut, l'information devient plus accessible et plus utile tant pour les humains que les ordinateurs.

J'apprécierais si quelqu'un copiait cela sur la liste de diffusion, parce que je ne souhaite pas m'enregistrer, mais j'aimerais que cela puisse être remédié. M 23:52, 23 août 2006 (PDT)


Richard Quick

Ceci n'est pas une définition des microformats, c'est plus une explication...

Chaque page web contient de l'information. La plupart des sites web ont une page contact, avec un numéro de téléphone, une adresse email et probablement une adresse avec la rue. D'autres ont des critiques de produits, de livres ou de CDs.
Les microformats sont une manière d'étiqueter certaines informations, comme les détails du contact ou les critiques, de façon que cela puisse être facilement extrait de votre page web par un programme informatique adapté ou une application basée sur le web.
Bien que les microformats existent pour faciliter aux ordinateurs l'extraction d'informations provenant de pages web, ils ont été conçus pour être faciles à utiliser par les personnes. Par exemple, beaucoup de microformats impliquent simplement l'ajout de certains noms de classes à une balise HTML (d'autres par exemple utilisent les attributs rel).
Si une page web utilise le HTML à part, il est très difficile (voire même impossible dans certains cas) d'écrire une programme informatique qui puisse examiner la page web, déterminer quel type d'information est sur la page et extraire cette information.
Par exemple, regardez l'adresse qui suit :
Jean Dupont
1 Seaview Lane,
Mousehole,
Cornwall,
UK.
Comment un programme informatique détermine quel type d'inforamtion est le mot "Mousehole" ? Est-ce une ville ? Est-ce un pays ? Est-ce le trou où vit Jean ?
Evidemment, ça va être vraiment difficile. Néanmoins en utilisant le microformat hCard, vous pouvez étiqueter chaque morceau d'information de façon à ce qu'il soit évident pour un ordinateur de déterminer quel type d'information est ce mot "Mousehole".
<div class="vcard">
 <span class="fn">Jean Dupont</span>,
 <div class="adr">
  <div class="street-address">1 Seaview Lane</div>,
  <span class="locality">Mousehole</span>, 
  <span class="region">Cornwall</span>,
  <span class="country-name">UK</span>
 </div>
</div>
Ainsi, c'est tout ce que sont les microformats ? Un groupe de noms de classes (et d'autres attributs similaires faciles à utiliser ) ?
Oui, c'est fondamentalement tout ça.
La clé est que tout le monde puisse utiliser les mêmes noms de classes (et atures attributs). Dans l'exemple au-dessus, vous pouvez voir que la div autour du mot "Moushole", comporte "locality" dans son nom de classe. Bien sûr, "city", "town" ou "village" auraient été tous des noms de classes aussi bien adaptés pour l'utilisation, néanmoins en standardisant un nom de classe spécifique, cela facilite l'écriture d'un programme informatique qui peut examiner une page web, vérifier l'existence de microformats et puis extraire l'information provenant de cette page.
Aussi, dans l'exemple ci-dessus, vous pourriez avoir remarqué le code suivant :
<div class="vcard">
Pourquoi avons-nous utilisé "vcard" alors que le nom du microformat est hCard ?
Oui, une autre fonctionnalité importante des microformats est qu'ils n'essayent pas de réinventer la roue.
Il existait déjà un standard existant pour étiqueter les détails de contacts sur les ordinateurs de bureau, la V Card. Les V Cards sont de petits fichiers contenant votre information de contact, que vous pouvez envoyer aux personnes que vous connaissez. Ils peuvent ensuite importer ces détails de contacts à l'intérieur de n'importe quel morceau de logiciel qui supporte le format V Card, par exemple Outlook Express.
Plutôt que de sortir une toute nouvelle façon d'étiqueter l'information de contact, le microformat hCard utilise la même structure que les V Cards. (le "h" dans hCard veut symplement dire hypertexte, soit dit en passant).
Et c'est à peu près tout. Les microformats sont un moyen d'étiqueter l'information sur des pages web, de façon à ce qu'elle puisse extraite par un programme informatique ou une application web. Ils sont conçus pour être faciles à utiliser par les personnes, et si possible, ils sont basés sur des standards existants utilisés ailleurs.

Richard Quick. Note : Ce texte (avec des altérations mineures) apparaît désormais dans Web Design in easy steps

definition-feedback-fr was last modified: Monday, July 9th, 2007

Views