xfolk-fr

From Microformats Wiki
xfolk-fr /
Revision as of 21:00, 17 April 2007 by Ab4Mbm (talk | contribs)
Jump to navigation Jump to search

xFolk (RC1)

xFolk est un format simple et ouvert pour publier des collections de signets. Il permet aux services de mieux améliorer l'expérience utilisateur et de partager des données dans un logiciel de signet basé sur le web. xFolk peut être embarqué dans (X)HTML, Atom, RSS et du XML arbitraire. C'est l'un des nombreux microformats standards ouverts.

Spécification Brouillon

Editeur/Auteur

Bud Gibson, The Community Engine

(traduction User:ChristopheDucamp)

Copyright

Cette spécification est (C) 2005-2020 par les auteurs. Néanmoins, les auteurs ont pour but de soumettre cette spécification à un corps de standards avec une politique libérale de copyright/licence telle que GMPG, IETF, et/ou W3C. Quiconque souhaite contribuer devrait lire avant de contribuer leurs principes de copyright, politiques et licences (par ex. les Principes GMPG) et être d'accord avec eux, y compris le fait de licencier toutes les contributions sous les licences nécessaires (par ex. CC-by 1.0 et suivantes).

Brevets

Cette spécification est sujette à une politique de brevets libres de droits, par ex. pour la Politique de Brevet du W3C, IETF RFC3667 et RFC3668.

Inspiration et Reconnaissances

Merci à : David Plaut qui m'a présenté l'idée que les items peuvent appartenir partiellement à beaucoup de catégories en une fois. Plus récemment, merci à : Tantek Çelik, Kevin Marks, Steve Mallet, Brian DelVecchio et François Hodierne qui ont contribué au développement de xFolk avec des critiques sensées et des implémentations.

Introduction

Les services de signets sociaux laissent les utilisateurs sauvegarder et taguer leurs signets pour les partager avec d'autres utilisateurs. Durant la dernière année, le nombre de ces services a poussé comme des champignons (plus de 20, avec des exemples comprenant : del.icio.us, furl, de.lirio.us, jots et blogmarks.

Le manque d'un standard ouvert et interopérable de données est une problématique majeure à utiliser les services de signets sociaux. Un standard ouvert ferait qu'il soit possible de collecter facilement des données signets et de les remixer pour inventer de nouveaux services le long de la ligne du moteur expérimental de recherche de signets gataga. Un standard ouvert ferait qu'il serait aussi possible d'écrire des javascripts qui fonctionnent transversalement sur les services comme le font certains actuellement pour del.icio.us, permettant des améliorations en expérience utilisateur.

xFolk est un standard ouvert de signet social qui a pour but de parvenir à tous ces avantages. Les services de signets sociaux qui adoptent xFolk continueront à se différencier eux-mêmes des services de données. Mais, la donnée elle-même sera facile à manipuler par des scripts tiers et sera facile à partager. En tant que résultat, les services de signets pourront offrir à leurs utilisateurs un ensemble plus large d'options à un moindre coût et se concentrer sur ce qui les différencie vraiment. Les individus ou les groupes opérant seul des répertoires de signets auront accès à un plus large ensemble de fonctionnalités que celles qu'ils pourraient produire seuls.

Principes de Design XHTML Sémantique

Note : les Principes de Design XHTML Sémantique ont été écrits initialement dans le contexte de développement de hCard et hCalendar, par conséquent il peut être plus facile de comprendre ces principes dans le contexte de la méthodologie de design hCard (ce qui veut dire, lisez ça d'abord). Tantek

XHTML est construit sur du XML, et par conséquent les formats fondés sur XHTML peuvent être utilisés non seulement pour une présentation d'affichage pratique, mais aussi à des fins d'échanges de données. A bien des façons, les formats fondés sur XHTML illustrent le meilleur des mondes tant du HTML que du XML. Néanmoins au moment de construire des formats basés sur XHTML, cela aide d'avoir un ensemble de principes directeurs.

  1. Réutilisez autant que possible le schéma (noms, objets, propriétés, valeurs, types, hiérarchies, contraintes) à partir des standards de référence établis et bien supportés. Evitez de redéclarer les contraintes exprimées dans le standard source. Des mentions à titre d'information peuvent passer.
    1. Pour les types avec plusieurs composants, utilisez des éléments imbriqués avec des noms de classe équivalents aux noms des composants.
    2. Les composants pluriels sont produits au singulier, et par conséquent plusieurs éléments imbriqués sont utilisés pour représenter plusieurs valeurs de texte qui sont délimitées par des virgules.
  2. Utilisez la sémantique XHTML la plus précise pour construire des blocs pour chaque objet, etc.
  3. Autrement utilisez un élément générique structurel (par ex. <span> ou <div>), ou l'élément contextuel approprié (par ex. un <li> dans un <ul> ou <ol>).
  4. Utilisez des noms de classes basés sur des noms extraits du schéma original, à moins que le XHTML sémantique de construction de bloc ne représente précisément cette partie du schéma original. Si les noms dans le schéma original ne sont pas sensibles la casse, alors mettez tout dans un équivalent en bas de casse. Les noms de composants implicites en prose (plutôt qu'explicites dans le schéma défini) devraient aussi utiliser les équivalents bas de casse pour une facilité d'utilisation. Les espaces dans les noms des composants deviennent des caractères tiret '-'.
  5. Pour finir, si le format de la donnée selon le schéma original est trop long et/ou non amical sur le plan humain, utilisez <abbr> au lieu d'un élément générique structurel, et placez les données littérales dans l'attribut 'title' (là où vont les expansions abbr), et l'équivalent le plus bref et le plus lisible humainement dans l'élément lui-même. De plus amples explications de cet usage de <abbr> : Human vs. ISO8601 dates problem solved

Format

Une analyse extensive des services de signets sociaux et des linkblogs, déposée ailleurs, révèle que les données publiées par tous les services de signets et beaucoup de linkblogs différents sont décrites par le schéma implicite suivant :

  • Un lien bookmarké ou tagué.
  • Un titre pour l'entrée.
  • Les tags pour le lien.
  • Une description étendue ou un résumé du lien.

Comme démontré dans les premières itérations du standard xFolk, ce schéma général peut être traduit en balisage par :

  1. créer un élément conteneur pour chaque entrée de la classe xfolkentry,
  2. utiliser un élément <a> pour le lien bookmarké ou tagué de la classe taggedlink,
  3. utiliser l'attribut title pour l'élément lien tagué <a>, s'il existe, comme l'entrée title, autrement utiliser la valeur de l'élément,
  4. utiliser RelTag pour les tags, et
  5. utiliser un élément conteneur de classe description, tel que