openid-brainstorming-fr

Jump to: navigation, search

OpenId + Microformats Brainstorming

Contents


Ceci est un espace public pour saisir quelques idées sur la façon dont OpenID et les Microformats peuvent fonctionner ensemble.

Microformats pertinents

Idées pour utilisation

Remplacer les attributs SREG avec hCard

Remplacer les attributs Attribute Exchange avec hCard

Beaucoup d'attributs dans le attribute registry établi sur axschema.org sont des réinventions de propriétés définies dans la vCard (et par conséquent hCard). Ce serait préférable de réutiliser un tel vocabulaire plutôt que de le réinventer (voir aussi principes de nommage).

authentification OpenID en liste blanche pour hCard privée

Un blog peut utiliser les URLs dans sa blogroll XFN sous forme d'une liste blanche OpenID pour fournir plus d'informations à ceux qui se connectent sur le blog avec l'une de ces URLs. Cette technique peut être utilisée pour fournir ne information de contact plus privée sous hCard pour seulement un sous-ensemble de personnes (ou de services). Vous pourriez aussi construire la liste blanche des OpenIDs en analysant les données d'une API de réseau social à l'extérieur ou une liste agrégée XFN d'amis d'amis (en suivant les idées sur la portabilité-du-réseau-social).

Tom Morris a implémenté ça sur son blog et sur un "extranet de famille".

Dans ce billet de blog MicroformatID, Jeremy Keith a expliqué comment fonctionne le blog de Tom :

Tom a une hCard sur son blog. Par défaut l'information fournie est vraiment basique : une adresse email, une URL et une vague adresse physique. Juste à droite de la hCard, il y a un simple formulaire qui vous permet de vous connecter en utilisant OpenID. Si vous vous connectez et que vous êtes sur une liste blanche des amis de Tom, la hCard est mise à jour pour révéler plus d'informations : les numéros de téléphone et une adresse physique complète.

C'est vraiment intelligent. Et quand vous considérez qu'OpenID est un système d'authentification fondé sur une URL et que XFN est aussi basé sur les URLs, ce serait vraiment facile de faire en sorte que la liste blanche corresponde à une liste XFN sur la même page que la hCard.

hCard | OpenID | XFN… c'est comme les pipes Unix pour le Web : des petites pièces vaguement jointes.

Tom expliquait cela récemment un peu plus dans son billet de blog Are you on the list? / Une fois de plus en anglais :

Voici ce que j'essaye de faire. J'ai une hCard sur mon blog - dans la barre latérale. Je veux faire en sorte que les personnes qui veulent recevoir mes détails de contacts puissent le faire. J'ai eu expérience amusante de composer automatiquement avec Skype quand les microformats sont présents, et de pouvoir télécharger les numéros de téléphone sur mon téléphone. Basiquement, je veux simuler électroniquement la situation que je rencontre quand quelqu'un me donne sa carte de visite sans avoir mes cartes de visite sur moi. L'expérience utilisateur devrait ressembler à ça :

Utilisateur : "Je connais Tom. Je veux le contacter par téléphone ou lui envoyer quelque chose par la poste." L'utilisateur va sur mon blog et saisit son OpenID. Si l'utilisateur est sur la liste, l'utilisateur voit de l'information supplémentaire - mon adresse de domicile et les numéros de téléphone. Tout ceci est dans une hCard, aussi il peut utiliser les outils hCard comme Operator pour utiliser l'information de façon plus utile.

C'est important, car souvent les personnes veulent faire que leurs données soient disponibles mais pas pour tout le monde. OpenID est un bon moyen de laisser les personnes s'authentifier, mais pas aussi intrusif que de les obliger à s'enregistrer, faire qu'elles vous donnent leur adresse email et ainsi de suite.

...

Idéalement, quand nous avons quelques pièces supplémentaires en place, nous l'aurons de façon à ce que nous puissons produire une inférence automatique OpenID - si vous avez un blog WordPress et que je vous liste comme ami disons sur Flickr and Twitter, alors vous pouvez accéder à mes détails personnels. Les détails personnels ne sont qu'une toute petite partie émergée de l'iceberg - tout le monde a des choses qu'ils ne veulent montrer ou faire utiliser que par quelques-uns de leurs amis.

Le plan général est de faire en sorte que les connexions de réseaux puissent être utilisées comme un moyen de fournir ou de refuser des services. Quelques personnes sont en train d'utiliser ce "graphe" de connexions pour déterminer si oui ou non vous êtes un spammeur de commentaire.

Steve Ivy a commencé récemment à analyser la manière d'implémenter cela et à illustrer les processus :


<li class="vcard">
<!-- openid url on the person's name -->
<a href="http://claimid.com/factoryjoe" rel="acquaintance colleague"
class="fn url openid">Chris Messina</a>
<!-- blog url on the blog name -->
- <a href="http://factoryjoe.org/blog" class="url"
title="Factory Joe">Factory Joe</a>
</li>

Bien que ce ne soit pas un standard, on peut concevoir qu'un spider qui traite les listes blanches pourrait utiliser la classe "openid" pour déterminer qu'une page url est une openid pour le contact. Alternativement (et sans aucun doute) suivre chaque url et vérifier pour voir si c'est une url openid (<link rel="openid.provider"> ou <link rel="openid.delegate"> peut-être ?) -- Steve


Contre-arguments

Microformats à l'extérieur du HTML

Voir aussi

openid-brainstorming-fr was last modified: Saturday, December 15th, 2007

Views