adr

Jump to: navigation, search

Ce document est une spécification microformat draft. Bien que les "drafts" soient en quelque sorte mâtures dans le processus de développement, la stabilité de ce document ne peut être garantie, et les implémenteurs doivent être prêts à rester informés des futurs développements et modifications. Suivez cette page wiki, ou suivez les discussions sur la liste de discussion microformats-new pour rester informé.

adr (nom de code pour travailler, prononcez "adeure" ; FAQ : pourquoi "adr" ?) est un format simple pour baliser l'information adresse, approprié pour l'embarquement dans le HTML, XHTML, Atom, RSS et le XML arbitraire. adr est une représentation 1:1 de la propriété adr dans le standard vCard (RFC2426) en HTML, l'un des nombreux standards ouverts microformats. C'est aussi une propriété de hCard.

Contents

Spécification Brouillon

Editeur/Auteur
Tantek Çelik (http://tantek.com/, et précédemment chez Technorati, Inc.)


Traduction
Christophe Ducamp

Copyright

Selon la sortie dans le domaine public sur ma page utilisateur, cette spécification est publiée dans le domaine public.

Obligation de Contribution dans le Domaine Public. Du fait que le(s) auteur(s) aient publié leurs travaux dans le domaine public, afin de maintenir le statut de ce travail dans le domaine public, tous les contributeurs sur cette page sont aussi d'accord pour publier leurs contributions dans le domaine public. Les contributeurs peuvent indiquer leur consentement en ajoutant le modèle "public-domain-release" sur leur page utilisateur selon les instructions de Déclarations d'être Volontaire pour le Domaine Public. Les contributions non publiées dans le domaine public peuvent être défaites/retirées.

Brevets

Cette spécification est sujette à une politique de brevets libres de droits, par ex. pour la Politique de Brevet du W3C, IETF RFC3667 et RFC3668.

Inspiration et Remerciements

Merci à tous ceux qui ont participé dans le Geo Microformat BOF at O'Reilly's Where 2.0 conference, et tout particulièrement Nat Torkington et Vee McMillen de O'Reilly pour organiser et héberger le BOF.

Introduction et Historique

Le standard vCard (RFC2426), a été largement implémenté de façon interopérable (par ex. l'application carnet d'adresses d'Apple). Le microformat hCard a de manière similaire reçu une adoption significative de la part de nombreux sites publiant le format des proxies hCards aux vCards, jusqu'aux parseurs javascript côté client.

A la conférence Where 2.0 en juin 2005, il y a eu une reconnaissance largement acceptée que la communauté avait besoin d'un moyen pour publier simplement et facilement sur le web une information d'adresse qui soit visible, extractible, compte tenu du fait que souvent les blogueurs et les nombreux autres sites publient des informations d'adresses. Le geo microformat BOF a discuté tout particulièrement de ce sujet et conclu avec une décision consensuelle de simplement essayer d'utiliser adr venant de vCard/hCard.

Cette spécification présente le microformat adr, qui est une représentation 1:1 de la propriété mentionnée ci-dessus adr extraite du standard vCard en réutilisant simplement la propriété adr et les sous-propriétés telles quelles extraites du microfomat hCard.

Les auteurs peuvent à la fois embarquer directement des adresses adr dans leurs pages web et fils, tout comme baliser des adresses existantes dans le contexte du reste de l'information dans leurs pages web et fils.

Si l'auteur connaît et publie le name de l'endroit en plus de son adresse, alors l'auteur DOIT utiliser hCard au lieu de simplement adr pour publier le nom et l'adresse du lieu.

Principes de Design XHTML Sémantique

Note : les Principes de Design XHTML Sémantique ont été écrits initialement dans le contexte de développement de hCard et hCalendar, par conséquent il peut être plus facile de comprendre ces principes dans le contexte de la méthodologie de design hCard (ce qui veut dire, lisez ça d'abord). Tantek

XHTML est construit sur du XML, et par conséquent les formats fondés sur XHTML peuvent être utilisés non seulement pour une présentation d'affichage pratique, mais aussi à des fins d'échanges de données. A bien des façons, les formats fondés sur XHTML illustrent le meilleur des mondes tant du HTML que du XML. Néanmoins au moment de construire des formats basés sur XHTML, cela aide d'avoir un ensemble de principes directeurs.

  1. Réutilisez autant que possible le schéma (noms, objets, propriétés, valeurs, types, hiérarchies, contraintes) à partir des standards de référence établis et bien supportés. Evitez de redéclarer les contraintes exprimées dans le standard source. Des mentions à titre d'information peuvent passer.
    1. Pour les types avec plusieurs composants, utilisez des éléments imbriqués avec des noms de classe équivalents aux noms des composants.
    2. Les composants pluriels sont produits au singulier, et par conséquent plusieurs éléments imbriqués sont utilisés pour représenter plusieurs valeurs de texte qui sont délimitées par des virgules.
  2. Utilisez la sémantique XHTML la plus précise pour construire des blocs pour chaque objet, etc.
  3. Autrement utilisez un élément générique structurel (par ex. <span> ou <div>), ou l'élément contextuel approprié (par ex. un <li> dans un <ul> ou <ol>).
  4. Utilisez des noms de classes basés sur des noms extraits du schéma original, à moins que le XHTML sémantique de construction de bloc ne représente précisément cette partie du schéma original. Si les noms dans le schéma original ne sont pas sensibles la casse, alors mettez tout dans un équivalent en bas de casse. Les noms de composants implicites en prose (plutôt qu'explicites dans le schéma défini) devraient aussi utiliser les équivalents bas de casse pour une facilité d'utilisation. Les espaces dans les noms des composants deviennent des caractères tiret '-'.
  5. Pour finir, si le format de la donnée selon le schéma original est trop long et/ou non amical sur le plan humain, utilisez <abbr> au lieu d'un élément générique structurel, et placez les données littérales dans l'attribut 'title' (là où vont les expansions abbr), et l'équivalent le plus bref et le plus lisible humainement dans l'élément lui-même. De plus amples explications de cet usage de <abbr> : Human vs. ISO8601 dates problem solved

Format

Propriétés Singulières

Voir hCard : Propriétés Singulières vs Plurielles pour la liste des propriétés "adr" (sous-propriétés dans la hCard) qui sont au singulier. Prenez note de l'analyse en cours : adr-singular-properties-fr.

Lisible Humain vs Machine

Si un élément <abbr> est utilisé pour une propriété, alors l'attribut title de l'élément <abbr> est la valeur de la propriété, au lieu des contenus de l'élément, ce qui fournit à la place une version humainement présentable de la valeur.

De la même façon, si un élément <img> est utilisé pour une ou plusieurs propriétés, il doit être traité comme suit :

  1. Pour la propriété PHOTO et toute autre propriété qui prend un URL comme sa valeur, l'attribut src fournit la valeur de la propriété.
  2. Pour d'autres propriétés, l'attribut alt de <img> est la valeur de la propriété.

Extraction de Valeur

Parfois, seule la part d'un élément qui est l'équivalent pour une propriété devrait être utilisée pour la valeur de la propriété. A cette intention, le nom de classe value est utilisé pour extraire la partie de l'élément qui est la valeur de la propriété. Voir hCard pour les détails à ce sujet.

Nom Classe Racine

Le nom de classe racine pour une adresse adr est adr.

Liste Propriétés

Ceci est la liste des propriétés dans adr, extraite de hCard :

La sous-propriété type est omise parce que sans le contexte d'un type d'adresse pour whom, cela ne fait pas beaucoup plus de sens.

Profil XMDP

Voir le profil hCard pour le profil XMDP de hCard qui contient la liste complète au-dessus des propriétés, avec des références vers leurs définitions RFC 2426.

Détails Parsage

Voir le parsage hCard, avec la seule différence étant que "adr" est le nom de classe racine, plutôt que "vcard".

Exemples

Cette section est informative.

Echantillon adr

Voilà un échantillon adr :

<div class="adr">
 <div class="street-address">50 rue Saint Denis</div>
 <div class="extended-address">Suite 207</div>
 <span class="postal-code">75001</span> <span class="locality">Paris</span>
 <div class="region">Ile de France</div>
 <div class="country-name">France</div>
</div>

qui pourrait être affichée comme :

50 rue Saint Denis
Suite 207
75001 Paris
Ile de France
France

Remarquez que c'est un microformat adr vivant, qui sera trouvé sur cette page par les parseurs.

Plus d'exemples

Voir exemples ADR hCard pour plus d'exemples.

Voir exemples adr pour des usages supplémentaires de ADR.

Exemples dans la jungle

Cette section est informative.

Les sites suivants ont publié des adrs, en dehors de leur contexte normal pour les hCards, et sont de ce fait un endroit génial pour commencer à regarder des exemples "dans la jungle" afin d'essayer de parser, indexer, organiser, etc, en plus des exemples de hCard dans la jungle. Si vous trouvez des adrs en dehors de hCards n'importe où, sentez-vous libre de les ajouter en haut de cette liste. Une fois que la liste aura trop grossi, nous produirons une page wiki séparée.

their offices.

(Voir aussi hcard-exemples-dans-la-jungle)

Implémentations

Cette section est informative.

Les implémentations suivantes ont été développées et soit génèrent ou parsent des adrs en dehors du contexte des hCards. Si vous avez une implémentation adr, sentez-vous libre de l'ajouter en haut de la liste. Une fois que la liste sera devenue trop grosse, nous ferons une page wiki séparée.

Références

Références Normatives

Références Informatives

Travaux Similaires

Chantier en cours

Cette spécification est un travail en cours. Au fur et à mesure que des aspects additionnels seront discutés, compris et écrits, ils seront ajoutés.

Discussions

Q&R

Problématiques

Pages en rapport

Categories

adr was last modified: Monday, December 5th, 2016

Views