Microformats FAQ

Jump to: navigation, search


Cette page documente les questions souvent posées à propos des microformats. Pour les questions souvent posées par la presse, voir faq presse.

Si vous cherchez un microformat pour baliser des FAQs, regardez question-réponse.

Contents


Questions spécifiques au wiki

Q : Comment créer un nom d'utilisateur - Pourquoi on ne me laisserait pas utiliser mon nom d'utilisateur préféré

R : D'abord lisez wikipedia:nom d'utilisateur. Deuxièmement, les vrais noms sont préférés de loin aux pseudonymes divers ou noms de plume. Les vrais noms encouragent une meilleure transparence et de la responsabilité. Troisièmement, le problème le plus commun à créer un nom d'utilisateur est d'oublier de mettre en capitale la première lettre du nom d'utilisateur. Essayez d'utiliser une version en WikiCasse de votre vrai nom en tant qu'utilisateur, par exemple ChristopheDucamp.

Liste de diffusion par email

Q : Pourquoi j'obtiens : You are not allowed to post to this mailing list

Q : J'ai essayé d'envoyer un email à la liste de diffusion. Pourquoi j'obtiens un message en retour déclarant : "You are not allowed to post to this mailing list. ..." ?

R : Vous devez d'abord vous abonner à la liste de diffusion sur laquelle vous essayez de poster.


Q : J'ai rejoint récemment la liste microformats-discuss mais n'ai pas vu ma contribution apparaître encore dans l'email ou en ligne sur les archives. Pourquoi

R: Il n'y a pas de modération sur microformats-discuss, mais la liste n'accepte que les billets et contributions des abonnés. Vous DEVEZ poster sur microformats-discuss en utilisant l'adresse e-mail que vous avez utilisée pour vous abonner.


Q : Que veut dire "The message's content type was not explicitly allowed"

R : SVP, allez lire mailinglists-policies. Remarquez en particulier :

No HTML or RTF e-mail point. Votre client mail devrait vous laisser configurer de façon à ce que vous puissiez envoyer des messages en plein texte. Faites en usage ou sinon il n'y a aucune garantie pour que tout le monde puisse lire votre email.

Les listes de discussions sont réglées pour rejeter automatiquement l'email qui est envoyé sous texte/html. Par conséquent, configurez votre client email pour envoyer des emails en texte clair (text/plain).

Questions Basiques sur les MicroFormats

Q : Que veut dire xxx

R : Voir notre glossaire.

Q : Qui utilise les microformats

R : Voir une liste de quelques utilisateurs reconnus ; d'autres utilisateurs de microformats et les outils utilisant les microformats.

Q : Quand devrais-je utiliser un micro-format ? A quoi servent-ils

R : Vous écrivez quelque HTML qui contient une information lisible par les humains (comme un bout d'information de contact). Vous vous dites à vous même : J'aimerais baliser ceci maintenant avec quelques classes pour le stylisme. Vous cherchez le micro-format pertinent et vous le tirez dans les noms standards. Vous n'avez pas à vous fabriquer le vôtre, et maintenant votre page est aussi lisible par les machines. Bonus !

Les microformats sont conçus pour rendre les données que vous avez déjà publiées pour des humains lisibles pour les machines. Ils permettent des applications aussi simples que le copier-coller ou aussi complexes comme un moteur de recherche qui utilise vos données efficacement.

Q : Est-ce que les microformats sont dépendants du (X)HTML

R : Les microformats sont construits pour être embarquables. Ils peuvent être embarqués dans (X)HTML, RSS, Atom ou n'importe quel (X)HTML qui le permet.

Q : Les microformats paraissent géniaux. Comment puis-je aider

R : Tout d'abord jetez un oeil sur comment démarrer pour la manière d'implémenter vous-même des microformats, et la to-do liste pour les choses sur lesquelles nous voulons de l'aide. Voir aussi http://microformateurs.org/discussion/ pour quelques moyens de rejoindre les conversations à propos des microformats.

Q : J'aimerais faire un don pour la cause microformat. Comment puis-je faire ça

R : Merci de votre empressement à supporter les microformats. microformats.org est une organisation composée de bénévoles non payés, et les contributions des sponsors aident vraiment la communauté. Il y a plusieurs moyens de soutenir les microformats avec des dons :

Q : Quels sont les microformats qui ont été implémentés

R. Voir la page implémentations.

Q : Quels sont les microformats que je devrais implémenter

R : Il y a des chances que votre site web ait déjà des données très similaires à plusieurs microformats. Par exemple, vous avez probablement des gens et/ou de l'information de contact quelque part. Cette information-là pourrait être balisée avec hCard, voir la page publier une hCard pour les instructions étape par étape. Si vous publiez des communiqués de presse, essayez d'utiliser hAtom.

Q : Avez-vous quelques blasons de liens que je puisse ajouter à mon site web/blog

R : Il y a quelques boutons mais nous pouvons certainement en utiliser plus ! SVP contribuez avec ceux que vous amenez !

Q. Y'a t'il quelques outils qui supportent les microformats

R. Oui... des tonnes ...cf implémentations.

Q : A quoi sert le 'h', à côté de Calendar et Card ?

Quel est le sens du 'h' avant les microformats hCalendar et hCard ?

R. hCard et hCalendar sont les versions HTML de vCard et iCalendar, d'où le remplacement de la première lettre en bas de casse 'v' ou 'i' avec 'h'. Origines : Tantek's Thoughts: "Semantic XHTML" slides posted.

Voir les hCard FAQ et hCalendar faq pour des questions plus spécifiques sur ces microformats.

Q. Y'a t'il un moyen d'indiquer qu'une page web donnée contient une syntaxe qui se conforme à un ou plusieurs microformats

R. L'attribut 'profile' de l'élément HTML HEAD alerte les applications sur la présence potentielle de microformats. La spécification HTML du W3C en dit plus sur l'attribut profile et la description XMDP documente la façon dont c'est utilisé.

Q : Que signifie tout ce jargon spécifique ?

R : Voir notre glossaire.

Q. Que penser de l'utilisation des nouveaux schémas URI au lieu des noms de classe, par exemple pour la géo-information

R. En général, c'est plus de travail et moins facile à publier, de demander aux éditeurs d'utiliser des schémas d'indexation au lieu de noms de classes.

Les auteurs ne publient pas de liens vers la géo-information.

Ils publient du *texte visible* de geoinformation.

Par conséquent la chose la plus facile à faire pour l'auteur est de la laisser lisible en tant que texte visible.

Par conséquent, cela fait plus de sens de faire la chose simple de simplement emballer ce texte visible avec un petit morceau de syntaxe, plutôt que de demander à l'auteur de le migrer (ou le copier) dans un attribut, qui peut ou ne peut pas obliger à une remise en forme de la donnée.

Cela ferait du sens d'un point de vue utilisabilité d'hyperlier la géo-information vers une page carte ou quelque chose, de façon à ce qu'en cliquant il se passe véritablement quelque chose. Si vous les forcez à utiliser à la place un protocole "geo" hypothétique, alors cela interférerait, parce que vous ne pouvez hyperlier quelque chose que vers une destination.


Q : Qui contrôle les microformats

R : Une communauté ouverte. Les microformats sont des standards ouverts initialement sous licence Creative Commons Attribution et placés dans le domaine public depuis le 2007-12-29. Le gros du travail a démarré ici sur le [wiki des développeurs de Technorati] et Technorati a contribué sur le travail produit ici pour la communauté microformats quand elle s'est installée ici. Le domaine microformats.org est enregistré sur Rohit Khare (voir Whois microformats.org), CommerceNet héberge gracieusement les serveurs, mais ne revendique aucun contrôle sur les standards microformats. Quiconque peut suivre le processus établi et contribuer au développement de microformats standards.

Toute forme de gouvernance (et très peu est nécessaire) du canal IRC des microformats, du wiki et des listes de discussion se discute par un groupe d'administrateurs bénévoles.

Q : Qui est le registrar des microformats

R : Il n'existe pas de bureau central d'enregistrement. Les microformats sont enregistrés de façon distribuée en utilisant des profils. Pour plus d'information sur les profils, voir http://microformats.org/wiki/profile-uris-fr et http://gmpg.org/xmdp/

Les conflits et l'interopérabilité sont gérés à travers des processus sociaux plutôt qu'un registrar formel. Les profils actuels des microformats peuvent être trouvés sur http://gmpg.org, http://w3.org et http://microformats.org.

Q : Comment les microformats ouvrent une brèche dans les barrières de langues

Devrions-nous "forcer" les programmeurs web non anglais à utiliser quelque chose comme class="name" (à l'opposé de "namen" ou "nom") pour que leur productions soient proprement indexées par les agents ?

R : Oui, mais ce n'est pas différent d'utiliser des mots anglais comme "class", "span" ou "head". Ceci a été rapidement discuté sur la liste microformats-discuss plus récemment sous "Language Maps" mais a été soulevé avant cela. Quelques types ont soumis le problème que les microformats utilisent des noms anglais pour les propriétés et aimeraient des noms alternatifs (non-anglais) dans d'autres langages (naturels), et peut-être essayer d'établir une correspondance entre eux. Parce que les noms de propriétés des microformats sont basés sur des standards existants (voir processus et principes de nommage), ceci est un autre problème qui va bien plus loin que le champ des microformats. Comme le fait remarquer Ryan King, ceci est un "problème" pré-existant (non résolu) avec le HTML basé sur l'anglais, le CSS basé sur l'anglais, le HTTP basé sur l'anglais et ainsi de suite. Remarquez que cela ne concerne PAS l'internationalisation du contenu et des données en eux-mêmes - ce qui est bien sûr un objectif excellent, défendu et promu par les microformats et les standards sur lesquels ils sont basés (c'est à dire W3C, IETF). Ceci concerne purement les noms de propriétés (et des valeurs énumérées) dans les formats.

Q : Ainsi plusieurs microformats avec le même nom peuvent être valides

R : Oui. La communauté sur microformats.org peut, nous l'espérons, jouer un rôle pour déterminer quel est le préféré en rassemblant ensemble en un lieu des gens intéressés et en les aidant à résoudre cette question-là. Tant que chaque microformat maintient un profil valide, chacun d'eux peut être utilisé efficacement.

Q : Comment je valide mon contenu de microformat

R : Voir validateurs pour une liste des validateurs de microformats.

Q : Pourquoi les microformats utilisent des termes anglais pour les noms de propriétés ?

R : Similaire à la manière dont le HTML utilise des mots anglais comme "class", "span" ou "head", les microformats ré-utilisent des mots anglais pour les noms de propriétés. Ceci a été brièvement discuté sur la liste microformats-discuss plus récemment sous "Language Maps" mais a été soulevée bien avant ça. Quelques personnes ont soulevé le problème que les microformats utilisent des noms anglais pour les propriétés, et elles aimeraient alterner avec des noms (non anglais) dans d'autres langages naturels, et peut-être essayer d'établir un mapping entre les termes. Le fait que les noms de propriétés des microforamts soient basés sur des standards existants (voir [[process-fr|processus], et principes de nommage), ceci est un autre problème qui sort bien du champ des microformats. Comme le déclare Ryan King, c'est un "problème" pré-existant (non résolu) avec le HTML fondé sur l'anglais, CSS-basé-sur-anglais, HTTP-basé-sur-anglais et ainsi de suite. Remarquez que cela ne concerne pas l'internationalisation du contenu et de la date en elle-même - qui est bien sûr un excellent objectif, défendu et promu par les microformats et les standards sur lesquels ils se fondent (par ex. W3C, IETF). Cela concerne purement les noms de propriétés (et les valeurs énumérées) dans les formats. Voir aussi internationalisation et la page en-US FAQ: why not use other spellings and languages for properties concernant la question d'alternatives de noms (non anglais) dans d'autres langages (naturels).

Q : Comment les microformats restent comme des drafts même s'ils semblent utilisables ?

R : Ceci a été discuté lors du panel The Growth and Evolution of Microformats à SXSW 2007. La réponse basique est qu'il était important au moins d'avoir une implémentation logicielle basique -- même expérimentale -- avant de migrer un format de Draft à Specification. Il peut être parfois difficile de reconnaître des incohérences subtiles dans un format à l'oeil ; néanmoins, dans le processus d'implémentation d'un lecteur-de-format en code, les incohérences (s'il y en a) peuvent devenir bien plus visibles (du au fait du DRY / Don't Repeat Yourself, parmi bon nombre d'autres bonnes pratiques en programmation). De ce fait, une fois que de tels outils ont été créés (en effet, confirmer à la fois la compatibilité du format et l'inter-opérabilité entre outils), il peut être considéré pour transiter vers une Spécification. Utiliser les implementations interopérables comme une mesure de qualité de format est une pratique longuement utilisée de l'IETF et du W3C.

Créer et Suggérer de Nouveaux Microformats

Q. J'aimerais écrire une nouvelle spécification de microformats en standards ouverts. Comment puis-je démarrer

R. La première chose à faire avant de tenter un nouveau standard ouvert microformat est de faire autant que possible usage de CHIC et de standards ouverts microformats dans quelque site que ce soit que vous pouvez étudier pour le baliser avec votre nouveau microformat, ceci comme une façon d'apprendre ce qui est laissé à faire. Ceci consiste au minimum tout d'abord

Puis rejoignez le canal IRC et la liste de discussion, et demandez aux personnes ce qu'elles pensent de votre utilisation des microformats et si cela peut être amélioré.

A partir de cette expérience, vous pourrez ensuite imaginer et voir ce qui est laissé à la spécification. Autrement, il est trop difficile d'approcher le "problème global".

Une fois que vous avez fait ça, jetez un oeil au processus des microformats pour savoir comment passer les étapes de la création d'un nouveau microformat, et notez le problème spécifique que vous essayez de résoudre sur la liste de discussion des microformats. Ceci vous aidera à trouver plus de personnes pour résoudre les problèmes que vous essayez de résoudre.

Q. : Comme puis-je savoir si une idée pour un Microformat a déjà été suggérée dans le passé

R. Regardez la liste des microformats proposés et rejetés.

Q. Et si je ne trouve pas d'exemples du vrai monde d'un standard que j'aimerais proposer ?

R. Si nous ne pouvons pas trouver d'exemples du vrai monde des types de données qu'une proposition devrait résoudre, ce n'est probablement pas adapté pour un microformat. Si nous ne pouvons pas trouver d'exemples du vrai monde de marquage spécifique qu'une proposition utiliserait pour cette donnée-là, néanmoins, ce n'est pas vraiment un problème. C'est en fait le manque d'un tel standard de marquage dans le vrai monde de la publication autour d'un problème spécifique qui suggère le besoin d'un consensus accru.

Questions spécifiques aux Microformats

Si vous avez une question concernant un microformat spécifique, vous pourriez vérifier la FAQ spécifique à ce microformat.

Interactions de "Class"

Q. Y'a t'il des problèmes avec la mise en style de la page au moment où des valeurs spécifiques de class sont utilisées

R. Il pourrait y en avoir. Néanmoins de tels problèmes peuvent être facilement (trivialement) travaillés en utilisant les sélecteurs contextuels.


Q. Comment interagit l'utilisation de valeurs class pour la sémantique avec l'utilisation des valeurs de classes pour attacher des styles CSS

R. L'attribut "class" prend un espace séparé de l'ensemble des noms de classe référence HTML4. Par conséquent, à la fois les noms définis de classe auteur et microformat peuvent être utilisés dans le même attribut class. En outre, les noms de classe des microformats fournissent à l'auteur un ensemble cohérent de noms de classe à utiliser pour la mise en forme du style. Si l'auteur utilise déjà des noms de classe spécifiques, il peut continuer à faire ainsi et inclure des noms de classe microformat. Si l'auteur est déjà en train d'utiliser un nom de classe qui apparaît être aussi être un nom de classe microformat, alors l'auteur pourra vouloir considérer l'utilisation de sélecteurs de classe contextuels pour s'assurer d'éviter quelque effet de style non désiré.


Voir aussi :

Q. Est-ce que les noms de classes sont sensibles à la casse ?

R : Oui, les noms de classes HTML (c.a.d. comme ceux utilisés dans les microformats) sont sensibles à la casse.

Par convention, les microformats utilisent tous les noms de classes en bas de casse (minuscules) de la même façon qu'avec l'approche CSS. De cette façon, les auteurs n'ont jamais de questions à se poser sur la capitalisation des propriétés microformats - elles sont toujours en bas de casse.

Sémantique <div> et <span>

Q. Est-t'il sémantiquement dénué de sens d'utiliser des divs

R. Oui, tant <div> et <span> n'ont presque pas de sémantique. <div> peut être utilisé pour représenter une "division" du contenu de la page. De la même manière, <span> peut être utilisé pour représenter ce que le "span" de texte a quelque sens, mais les spécificités de ce que cela veut dire ne sont pas définies par le <span>.

Q. Est-ce que l'utilisation des éléments <div> et <span> ajoute quelque sémantique aux pages web

R. Selon la spec HTML 4, <div> et <span> "offrent un mécanisme générique pour ajouter de la structure aux documents." Leur seul sens est dans la division de documents en sections, leur présence implique que le contenu dedans a une sémantique spécifique, mais non définie par le balisage d'élément. Par conséquent, ils sont presque libres sémantiquement parlant.

Q. Pourquoi les exemples sur le wiki utilisent <span> et <div> pour presque tout

R. <span> et <div> sont des éléments génériques en HTML. Quand vous utilisez les microformats, vous devriez choisir l'élément sémantique le plus spécifique qui soit disponible pour la sémantique que vous essayez d'exprimer. Vous pourriez par exemple, appliquer class="vevent" à un <tr>, ou class="vcard" à un <p>. Voici un exemple utilisant plus de HTML sémantique avec une liste de définitions pour marquer une hCard :

<dl class="vcard">
 <dt class="category">Restaurant</dt>
  <dd class="fn org">
   <a class="url" href="http://www.yelp.com/biz/crepes-n-more-fairfield">Crepes N More</a>
  </dd>
 <dt>Adresse</dt>
  <dd class="adr">
   <span class="street-address">620 Jackson st.</span>, 
   <span class="locality">Fairfield</span>, 
   <abbr class="region" title="California">CA</abbr>, 
   <span class="postal-code">94533</span>, 
   <abbr class="country-name" title="United States of America">USA</abbr>
  </dd>
  <dt>Téléphone</dt>
   <dd class="tel">+1.707.428.2210</dd>
</dl>


Sémantique Classes

Q. Comment les noms de classes des microformats auront un impact sur la taille de la page ?

R. Vous ne remarquerez probablement pas quelque impact sur la taille de la page quand vous publierez avec des microformats. Notre expérience est que les personnes utilisent des noms de classes taillés de façon comparable, et que les noms de classes sémantiques sont désormais considérés comme une bonne pratique de l'industrie. Quelques sites ont réussi avec succès à publier des millions de microformats, et nous n'avons à cette heure entenu aucune plainte. Vous gagnerez plus probablement de l'espace en adoptant pleinement les les principes des microformats, et en éliminant les tables pour la mise en page. TODO : Considérer créer une nouvelle section pour les trucs de publication web ? Ou au moins lier vers un autre site qui soutient de la belle publication.

Q. Est-ce qu'un élément peut avoir plus d'une classe

R. Oui l'attribut de classe peut contenir un espace délimité de liste de classes. Par exemple :

  <p class="todo idea">Write high quality and simple mark-up.</p>

Voir la spécification W3C HTML 4.01 : 7.5.2 Les identifiants des éléments : les attributs id et class


Q. Est-ce que les noms de classes (X)HTML ont une sémantique

R. La spécification HTML4 ne définit pas quelque valeur de class particulière REF, ni ne définit quelque sémantique particulière pour les valeurs de classes REF, si ce n'est qu'elles "peuvent être utilisées pour le processus d'agent utilisateur" REF. Néanmoins, le " brouillon de "Hypertext Links in HTML", autorise pour un "profile" de définir les sens de ces classes-là. XMDP est un format pour définir des profils de méta-données pour le (X)HTML, et par conséquent un profil XMDP peut être utilisé pour définir les sens des noms de classes.

Voir aussi :

Q. Je pensais que l'un des principaux objectifs de CSS était de séparer les données de la présentation. N'est ce pas faire revenir furtivement la présentation à l'intérieur des données

R. Ceci est un objection souvent exprimée sur la manière dont les microformats utilisent les classes, mais c'est basé sur une incompréhension de la façon dont laquelle l'attribut class a été conçu. Oui class est très communément et correctement utilisé par les designers web en conjonction avec CSS pour mettre en forme les pages, et en vérité, il est souvent trop utilisé pour ça, mais malgré cela, class, selon la spécification HTML "a plusieurs rôles dans le HTML", y compris "pour un traitement universel par les agents utilisateurs".

Les microformats utilise ce second aspect de l'attribut de classe (et id) et le font ainsi légitimement. Ce n'est pas un abus de l'attribut classe ou id de l'utiliser pour ajouter du contexte sémantique à un document. L'utilisation de class dedans et de lui-même en présentation ne l'est pas non plus - en fait c'est un mécanisme important pour séparer la présentation du contenu structuré.

Pour en savoir un peu plus sur l'utilisation de classe sémantiquement, voici quelques articles

Q. Est-ce que la donnée lisible par les êtres humains devrait aller à l'intérieur des noms de classes =

R. Non. Nous ne devrions pas placer de donnée lisible par les humains à l'intérieur de l'attribut class, parce que cela place de la donnée lisible par les humains dans un spot qui n'est plus visible. Voir les principes.

Q. Relance. En quoi est-ce différent de placer de la donnée lisible par les humains à l'intérieur de l'attribut title ?

L'attribut title est affiché dans les info-bulles dans la majorité des navigateurs en cours d'utilisation et de ce fait, il est tout à fait semi-visible, et par conséquent vérifiable humainement par les utilisateurs occasionnels. L'attribut de classe n'est pas affiché dans une info-bulle ou dans toute autre interface utilisateur (ne résiste pas aux interfaces des développeurs comme voir source).

Q. "Pourquoi les microformats n'utilisent pas les attributs data- du HTML5 pour embarquer les données ?

R :

  1. <a href='http://www.w3.org/TR/html5/'>HTML5</a> est une spécification draft, et les microformats sont construits pour fonctionner avec le web tel qu'il existe aujourd'hui. Les règles pour traiter data- pourraient changer.
  2. La spécification d'attribut data- du HTML5 interdit expréssément le cas d'utilisation microformats :
    User agents must not derive any implementation behavior from these attributes or values. Specifications intended for user agents must not define these attributes to have any meaningful values.
    HTML5 · Embedding custom-non-visible data
  3. Les microformats sont conçus autour du principe que la donnée non visible est non désirable, plus difficiles à maintenir, plus apte à l'obsolescence (parce que personne ne verra la donnée sur la page pour remarquer les erreurs). L'attribut data- est explicitement conç! pour les données non visibles.


Microformats et Spam

Q. Compte tenu du fait que Google regarde maintenant le contenu caché comme du spam potentiel, est-ce que les microformats invisibles seront considérés comme du spam

R. Ne faites pas ça. Les microformats fournissent un mécanisme pour baliser le contenu visible. Tout ménanisme pour incorporer du contenu invisible ou caché risque d'être considéré comme du spam du fait que les (méta)données invisibles tendent inévitablement à finir par se faire violer. Evitez les (méta)données invisibles. Publiez des données visibles.

Modèles de Design avec Abbr & Title

Q. Dans le modèle de design datetime, l'attribut title est utilisé pour la valeur de la propriété et la valeur du noeud est utilisée comme la valeur d'affichage. <abbr title="valeur-ici">Display-Here</abbr>. Pourquoi est-ce que ABBR est utilisé quand l'attribut title est disponible sur tous les éléments HTML

R. La réponse courte est que <abbr> a la sémantique correcte.

La réponse plus longue est que la valeur est souvent une version abrégée de la valeur formelle. Bien sûr, si vous ne voulez pas utiliser un <abbr>, vous pouvez utiliser un autre élément comme ceci :

<abbr title="2006-12-31T12:59:59Z" class="dtstamp">Nouvel An</abbr>

<span class="dtstamp">2006-12-31T12:59:59Z</span>

En outre, les microformats encouragent les contenus à être visibles et de ce fait préfèrent le texte d'un élément plutôt que d'utiliser l'attribut 'title' ou toute autre alternative moins visible. L'exception est faite pour les datetimes et abbr du fait que les microformats sont conçus d'abord pour les humains et pour les machines en second. De ce fait le contenu de l'élément abbr est utilisé pour fournir une contenu visible par l'humain et l'équivalent machine est placé dans l'attribut 'title' moins visible (mais encore facilement vérifiable).

Imbrication d'éléments

Q. Il semble que <span class="vcard fn org" id="club">...</span> devrait fonctionner. Est-ce correct

R. Non. Voir hcard-faq-fr#nesting-properties

Usage/Verbiage

Q. Est-ce que Microformat est un nom propre ? Devrait-il être écrit avec une lettre majuscule ?

R. Depuis que le terme "microformat" a été construit, il a été écrit en bas de casse. Ceci est un signe vers ses racines dans le terme "web sémantique en bas de casse", à l'inverse du "Web Sémantique" en lettres majuscules qui a longtemps été lié à RDF et d'autres technologies souvent considérées comme peu pratiques pour le web ouvert. Dans quelques cas dans la jungle (citation requise), le terme a été mis en lettres capitales sous "Microformat", peut-être du fait de conventions de mise en lettres capitales pour les noms propres.

Q. Pouvez-vous utiliser microformat comme un adjectif ou un verbe, comme dans 'contenu microformaté' ou "pouvez-vous svp microformater cette page avec une hCard ?

R. Parce que le mot microformat est dérivé du mot format, cela fait sens qu'on puisse utiliser le terme comme un adjectif ou un verbe, tout comme on utiliserait le mot format.

Voir aussi

Microformats FAQ was last modified: Sunday, August 18th, 2013

Views